Contactez nous: 07.69.50.55.71 - info@natural-performance.fr                                                                                                                                                                                                                                            Espace Professionnel


 

Couvrir les besoins d'entretien de mon cheval en hiver

  • Le 23/11/2021
  • 0 commentaire

L'hiver approche est avec lui le casse tête de la complémentation du cheval. 

A travers cet article nous allons vous donnez quelques indications et valeurs clairs pour pouvoir établir une ration couvrant l'ensemble des besoins d'entretiens du cheval.

Bio atem fit melange respiration np cheval ami 0x500

Il est important d'établir ce que sont les besoins d'entretien du cheval et de comprendre pourquoi ses derniers sont indispensables à la bonne survie du cheval.

 Les besoins d'entretiens correspondent aux besoins nécessaires aux dépenses journalières de l'organisme, permettant à ce dernié de ne pas subir de variation de poids et permettent d'assurer l'ensemble des fonctions vitales de l'organisme (respiration, circulation sanguine, termorégulation, déplacement.....

Pour un Cheval adulte de 500 kilos les besoins d'entretiens s'établissent en fonction de différents éléments tel que les vitamines, Minéraux.....

 

a. Vitamines

Vitamine A: Pour un cheval de 500 kilos les besoins s'éleveront à 25 000 UI soit 5000 UI / 100kg de poids vifs

Vitamine D: Les besoins d'entretien en vitamine D d'un cheval adulte s'éleveront à 7 500 à 10 000 UI/jour.

Vitamine E: Les besoins d'entretien en Vitamine E s'éléveront à 125 mg.

b. Minéraux

Sodium: Les besoins d'entretien en Sodium s'éléveront à 20mg

Magnésium: Les besoins d'entretien en Magnésium s'éléveront à 10mg

Calcium: Les besoins d'entretien en Calcium s'éléveront à 36g, mais dépenderont de la compléménetaton en Phosphore

Phosphore: Les besoins d'entretien en Phosphore s'éléveront à 18g, mais dépenderont de la complémentation en Calcium.

Rapport CA/P: L'équilibre entre les apports de calcium et de phosphore devra être compris entre 1,5 et 1,8 pour un cheval à l'entretien. La complémentation en calcium devra toujours être 1,8 X supérieur au phosphore.

c. Oligo élément:

Cuivre: Les besoins en cuivre s'éléveront à 196mg/ jour pour un cheval à l'entretien ou sportif. Ce taux se base sur la teneur final du Plasma sanguin concentré à hauteur de 196mg/l de sang

Fer. Les besoins en fer s'éléveront entre 50 et 100mg par kg de matière sèche soit entre 500 et 1000 mg de fer pour un cheval consommant 12 kg de foin.

Zinc: Les besoins en Zinc s'éleveront à 740 mg de Zinc /jour. Ce taux se base sur la teneur final du Plasma sanguin concentré à hauteur de 740mg/l de sang

Sélénium: Les besoins en sélénium s'éléveront à 1,75mg/ jour pour un cheval à l'entretien. 

Manganèse: Les besoins d'entretien s'éléveront à 400mg/ jour.

 

Couvrir les besoins d'entretien uniquement avec le foin!

 

235900735 1869633823226432 7893812718240993682 n

 

Beaucoup de chevaux passent la période hivernale complémenté exclusivement avec des fourrages secs.
Cette complémentation permet-elle de couvrir l'ensemble des besoins d'entretien du cheval? Comme vous allez pouvoir le voir la réponse est NON.

Les fourrages secs ne contiennet aucune source de vitamine A, en effet les "Béta Carotène" précurseur de la vitamine A sont très sensible à la chaleurs et l'oxydation. Après le fanage lorsque l'herbe est séché en champ, les Béta carotene s'oxyde en seulement 48h rendant ainsi la teneur en Vitamine A proche de zéro.

Les fourrages secs contiennent alors encore quelques vitamines A, mais plus le fourrage sera stocké plus les teneurs en vitamine A seront réduits, si bien quuand 6 mois on estime que les teneurs en Vitamine A et E, sont proches de 0. 
Ces d'ailleurs l'une des raisons pour laquelle lorsqu'une analyse de fourrage est établi, les valeurs en vitamine, ne sont jamais relevé.
Il en est de même avec la vitamine E, très sensible à l'oxydation post fanage, cette dernière n'est également pas contenu dans les fourrages secs.

 Si le foin est de bonne qualité (vert), et stocké dans de bonne condition, la vitamine D est présente en quantité importante dans les fourrages secs,  elle a cependant un rôle commun avec le rapport Phospho/Calcique. La teneur en Vitamine D (1000 UI / kg de MS) permet de couvrir théroiquement les besoins d'entretien d'un cheval adulte.

La faible teneur en Vitamine par les fourrages secs, ne permet pas de couvrir les besoins d'entretien en vitamine A, et E ne permet pas de couvrir les besoins d'entretien d'un cheval tout au long des phases de sa vie (poulain en croissance, adulte au repos, jument gestante....).

 

Teneur Moyenne en Minéraux des fourrages sur l'année 2021

 

La veleur moyenne des fourrages en sodium pour cette année 2021 s'élève à 0,96g /kilo de matière sèche soit l'équivalent de 9,6grs pour un animal consommant 10 kilos de matière sèche ingérés.

Les teneurs en Magnésium sont très senblable avec une contenance moyenne de 1,6 grs / kg ms. ces valeurs permettent de couvrir les besoins d'entretien d'un cheval journaliers, toutefois l'assimilation dépendandra de la bonne santé digestive du cheval et de la teneur en matière Azotée de la ration journalière du Cheval. En effet une ration Hyper azotée augmentera les fermentations azotée appelé "acide gras volatils" qui perturbe l'assimilation de minéraux tel que le magnésium.

La teneur moyenne en Calcium pour cette année 2021 est de 5,16 grs /kilo de matière sèche, le phosphore quand à lui est de 2,37 par kilo de matière sèche. Le rapport Phospho/calcique moyen des fourrages pour cette année est de 2,16. Attention toutes fois certains échantillons relevé présentait des valeurs divisié par deux comme par exemple des teneurs en calcium à 2,61g / kg de matière sèche avec une teneur égal en phosphore. Soit un rapport phospho/calcique à 1,24.

 

Oligo éléments, la carence problématique des fourrages!

 

Nous avons pu le voir la couverture journalière en vitamine, ne peut être assurer par les fourrages secs, la couverture minérale, peut-être couverte en partie par les fourrages secs. En revanche les besoins en Oligo éléments ne seront jamais couverts par les fourrages secs. Et cela est directement impacté par la sédentarité du cheval "moderne", la rotation des parcelles reste toujours les mêmes, et la zone Géographique du stationnement des chevaux est la aussi identique.

Cuivre: Les besoins journaliers en cuivre s'éléveront à 20mg par kilo de matière sèche ingéré, les apports moyen des fourrages secs 6,6mg / kg de matière sèche soit un apport journalier de 66 mg pour 10 kg de matière sèche ingéré.

Fer: Avant de parler d'apport quotidien en fer, nous vous invitons à consulter notre article "Le vrai du faux sur le fer". Le fer présent dans les fourrages et son assimilation par l'organisme dépendra d'un grand nombre de paramètres et notamment la présence de fibre soluble et insoluble (caractéristique du fourrage) limitant ainsi l'assimilation de cet oligo élément par l'organisme.

Les besoins en fer sont compris entre 50 et 100 mg de fer "assimilé" par kilo de matière sèche, Les moyennes d'analyses des fourrages pour cette année 2021 s'élève à 272,8 mg par kilo de matière sèche.

Vous me direz "les apports journaliers sont largement couverts" et pourtant! Le fer Non héminique contenu dans l'ensemble des végétaux ne peut être assimilé qu'à un maximum de 10% par l'organisme, enfin le fer est également assimilé en partie grâce au cuivre. Nous avons pu voir que la carencesen cuivre des fourrages secs, cette dernière limitera un l'assimilation du fer. Un cheval étant complémenté exclusivement au foin aura donc des gros problèùmes d'assimilation de fer du à une carence générale de tous les Oligo élément.

Chez un cheval consommant 10kg de matière sèche ses apports en fer non héminique seront de 2728mg divisé par le taux d'absorption maximale de l'organisme (10%)= 272,8mg de fer assimilé = à une carence 227,2mg.

Zinc: Les valeurs en zinc s'élève à 75mg/kg de matière soit un apport journaliers de 750mg pour un cheval consommant 10kg de matière sèche. Les valeurs pour les fourrages secs s'élèves à 24,7 mg/kg de ms soit une carence journalière de 503mg/ jour.

Manganèse: Les besoins en Manganèse s'élève à 75mg /kg de ms les fourrages secs sont riche en manganèse avec des valeurs moyenne de 121,8mg/kg de ms. Cependant la carence des fourrages secs est également possible avec quelques échantillons analysés avec des valeurs inférieurs à 10mg par kilo de ms.

Sélénium: L'analyse fourragère de sélénium est très complexe, ainsi nous n'avons pas analyser cet oligo élément sur l'ensemble des 240 échantillons analyser cette année. 10 échantillons ont étaient analysés et la teneur en sélénium et comme l'ensemble des oligo-éléments, en carence, en effet les valeurs analysés sont de 0,05mg/kg de ms soit 0,5mg pour un cheval consommant 10kg de ms

Conclusion: Excépté le Manganèse l'ensemble des Oligo éléments est présent en quantité insuffisante dans les fourrages secs pour couvrir les besoins journaliers d'un cheval.

 

Couverture énergétique des fourrages secs.

 

Les besoins énergétiques d'un cheval à l'entretien de 500kilos s'établiront autour de deux paramètre principaux.

UFC (Unité fourragèe Cheval): Correspond à la valeur énergétique d'un aliment (fourrage, concentré...)

 MADC (Matière Azotée Digestible Cheval). Correspond aux apports protéiques d'un aliments.

 

Valeurs journalières nécessaires à un cheval pour couvrir ses besoins d'entretiens.

UFC: 4,1 à 4,7/jour

MADC: 267 à 320gr/jr

 

Valeurs nutritives moyennes des fourrages secs pour l'année 2021

 

UFC: 0,628G/kg de matière sèche. = 6,28 UFC/JOUR

MADC: 51g/kg de matière sèche. = 510gr MADC/jour

Les quantités de fourrages distribués devront donc être adapté et réduit. Ce qui signifie que le foin couvrira de façon excessive l'ensemble des besoins énergétiques d'un cheval à l'entretien, mais sa réduction dans la distribution augmentera un peu plus les carences en vitamine Minéraux et Oligo éléments.

En effet pour un cheval adulte de 500 kilos il est recommandé d'apporté 9 à 10 kg de foin soit 7,65 à 8,5 kg de matière sèche.

 

Synthèse Générale d'une ration constituté de 10kg de foin/jour (8,5kg / MS).

 

Ration avec 10 kg de foin sec soit 8,5 kg de matière sèche.

Capture d e cran 2021 11 09 a 11 07 01

 

Synthèse Générale d'une ration constituté de 9kg de foin/jour (7,5kg / MS).

Capture d e cran 2021 11 09 a 11 13 23

Sur les deux tableau ci-dessus, on peut voir que la complémentation en UFC et MADC est bien supérieur aux besoins d'entretien d'un cheval adulte de 500 kilos. Le rapport UFC/MADC est d'ailleurs en léger excès (81), pour une valeur moyenne maximale de 80 chez un cheval adulte à l'entretien ou au travail.

On peut également s'appercevoir que la couverture vitaminique excepté la vitamine D ne couvre à aucun moment l'ensemble des besoins d'entretien du cheval. Les apports en calcium, Phosphore, Magnésium sont conséquents mais la carence en Sodium est importante. Enfin l'ensemble des Oligo éléments est en carence y compris le fer avec 208,6mg absorbé par l'organisme contre les 450 Nécessaires.

 

Combler les carences alimentaires des fourrages secs. Couvrir les besoins d'entretiens de mon cheval!

 

Au vue des chiffres énnoncés plus hauts, il est indispensable de rééquilibrer la carence naturelle des fourrages secs, en diversifiant le régime alimentaire de nos chevaux durant la période hivernale. Nous avons vue que la couverture énergétique du cheval était largement couverte par l'apport de fourrage secs de bonne qualité, il est donc indispensable de choisir un aliment complémentaire de fourrage très peut énergétique.

Nous partirons sur une base de 8,5kg/ms sur l'ensemble des 3 calculs à venir.

 

Cas N° 1 Aliment sans céréales.

 

Le sans céréales étant actuellement en plein boom, vendu par certains industriels comme le remède à tous les problèmes de digestion du cheval, nous allons prendre un aliment complémentaire de fourragère très répandu, cependant nous ne publierons pas le nom du produit et du fabricant.

 

Capture d e cran 2021 11 17 a 20 07 54

Pour couvrir les besoins d'entretiens d'un cheval adulte de 500 kilos, la complémentation s'élève à 3,5l/jour soit 1,90 kilos/jour.

La couverture en vitamine A est adapté, tous comme celle en vitamine D et E. Cependant la couverture en minéraux et notamment le calcium multiplie par 2 les apports totaux journaliers recommandé, avec un rapport Phospho/calcique avec un taux de 2,86 et ce rapproche du taux inquiétant de 3.

La couverture en sodium est bien trop faible, la teneur en Oligo éléments et la aussi très faible. Les apports de cuivre permettent de se rapprocher des besoins d'entretiens journaliers mais une carence de 60mg est à notifier. Même constat pour le zinc et le sélénium.

 

Couverture des besoins énergétiques du cas n°1

Comme nous avons pu le voir lors des synthèses d'analyses de fourrages, les apports énergétiques d'un cheval à l'entretien sont largement couvert par ce dernié, la complémentation par cet aliment fibré apporte 168 grammes de matière azotée supplémentaire par jour et augmente le rapport UFC/MADC de 6 points ce qui provoquera irrémidablement une augmentation des fermentations excessive en acide gras volatils, engendrant le risque de colique, myosite, fourbure, inflammation digestive....

Cette complémentation ne peux t'on donc pas être adapté à un cheval à l'entretien ou à un cheval avec une faible activité physique.

 

Cas n°2 complémentation avec un aliment céréalier.

 

Capture d e cran 2021 11 17 a 20 08 47

Il est important de noter que pour couvrir les besoins d'entretien avec cet aliment céréalier la quantité total distribué est bien moins importante que l'aliment sans céréales, puisque ces résultats sont obtenus avec seulement 3l et un poid total de 1,47 kg.

La couverture en vitamine est relativement similaire, tous comme la couverture en minéraux, il est cependant intéresant de noter que la couverture en sodium se rapproche des besoins d'entretien. 

La couverture en Oligo élément est la aussi préoccupante et il est important de souligner que la complémentation en cuivre et zinc est moins importante que l'aliment sans céréales.
Concernant la couverture énergétique cette dernière est encore une fois bien trop importante.

Tous comme l'aliment fibré, l'aliment floconné n'est pas adapté à un cheval au faible besoin d'entretien.

 

Cas n°3 Couverture des besoins avec un Complément Minéral et vitaminique.

 

Ici nous établissons un calcul de ration avec un aliment fibré, très bien équilibré en vitamine, Minéraux et Oligo éléments et avec une couverture énergétique faible. La quantité distribué ne dépassera pas 0,5l soit l'équivalement de 300 grammes/jour. La Complémentation en Natural CMV Vital s'élève à 60grs/jour.

 

Capture d e cran 2021 11 20 a 10 28 54

On peut s'appercevoir que cette faible complémentation en aliment sans céréales ne modifie presque pas la complémentation énergétique de l'alimentation du cheval. Cette faible complémentation permet également de rééquilibrer un peu le rapport UFC/MADC permettant ainsi de diminué ce dernié et d'améliorer ainsi la digestion du cheval.

Prendre un aliment adapté et équilibré comme support à un CMV permet d'améliorer la supplémentation  en vitamine, Minéraux et Oligo éléments. Ainsi l'aliment concentré apporte à lui seul 4425 UI de Vitamine A, 5 grs de calcium, 1g de Phosphore, 4 grs de sodium (en carence important dans tous les fourrages). 

 

Avec une complémentation à hauteur de 60 grs /jour de Natural CMV Vital On peut s'appercevoir que l'ensemble des besoins d'entretiens seront couverts et notamment l'apport de Vitamine A, et la couverture dans tous les Oligo élements. 

Le léger excès en sélénium 0,25mg/jour n'aura aucune conséquence sur la santé du cheval.

 

Complément minéral Vitaminique Low Coast, le choix inadaptée à nos chevaux.

 

Certains CMV Low Coast sont particulièrement répendu sur le marché et dans les habitudes alimentaires de nos chevaux, ces CMV prétendue adapté aux besoins physiologiques du cheval le sont-ils vraiment?

Ici nous exposerons trois cmv, sur des bases communes, tous trois fabriqués par des marques d'aliments réputés, et nous nous fixerons comme valeur de référence la complémentation en vitamine A.

 

Cas n°1 CMV sur base d'orge avec 30grs de complémentation par jour.

CMV vendu 38,01€ les 4 kgs

Capture d e cran 2021 11 21 a 11 34 31

Ce premier échantillon permet de couvrir pleinement les besoins d'entretien en vitamine A, mais nous nous rendons compte que la supplémentation en vitamine D est faible (4500 UI supplémentaire), la supplémentation en vitamine B est assez faible, la complémentation en Minéraux et notamment en calcium est insufficance et ne permet pas de pouvoir pallier à un fourrage excédendaire en phosphore et avec un rapport Phospho/calcique non équilibré. En résumé la supplémentation en ca/P est insuffisante et risque d'offrir des nombreux blocages d'assimilation en calcium.

Il en est de même pour la supplémentation en Sodium insuffisante dans tous les fourrages et qui ici apporte seulement 0,6grs / par dosette.

 

La Supplémentation en Oligo éléments est là aussi préoccupante, la supplémentation en cuivre semble intéressante 75mg/30grs mais la complémentation en cuivre est excédentaire par rapport aux besoins de l'organisme en Zinc ici seulement 195mg/30grs, cette dernière aura d'énorme impact sur l'équilibre CU/ZNC qui doit être compris entre 0,25 et 0,30 et qui ici est à 0,33. Ce déséquilibre engendra la aussi des blocages d'assimilation dans ces deux Oligo éléments, des troubles du dermes, troubles du Système locomoteurs....


Cas n°2 CMV sur base de graine se soja extrudé avec 100grs de complémentation par jour.

 

Second échantillon, ici le fabricant nous assure que la supplémentation en calcium/Phosphore est idéal,  ce CMV est adapté aux chevaux sujets au troubles musculaires (Protection musculaire) avec une teneur élevée en sélénium (15mg/kg), vitamines E et possédant un rapport zinc/cuivre idéal. 

 

CMV vendu 25,75€ les 4 kgs

Capture d e cran 2021 11 21 a 11 53 00

Pour pouvoir approcher les besoins d'entretiens d'un cheval en Vitamine A, nous avons du pousser la simulation à 100grs/jour et même dans ces proportions le cmv ne tiens aucune de ses promesses. Ce dernier propose un rapport CA/P excédentaire (137grs/kg de calcium pour 30 grs de phosphore) Rapport CA/P au kilos : 4,57

Ici nous nous rendons compte pleinement que la teneur Vitamine A est trop restreinte, l'apport de calcium est trop important mais pourrait pleinement s'adapté à une zone géographique ou les fourrages sont carencés en calcium comme par exemple l'Ardèche.

Nouvelle arguement mensonger la teneur en Oligo éléments n'est pas du tout adapté et équilibré par rapport à l'ensemble de l'équilibre du CMV à 100grs/ par jour.
L'excès cuprique s'élève à 140mg et 280 mg de zinc. Pour couvrir l'ensemble des besoins d'entretien en Oligo éléments il faudrait ne jamais dépasser une supplémentation à hauteur de 45grs /jour mais la encore la teneur en Zinc et insuffisante.

 

Capture d e cran 2021 11 21 a 12 03 09

Enfin la haute teneur en sélénium annoncé par le fabricant et très inssufisante, le fabricant c'est en effet concentré sur la supplémentation en Vitamine E (couts de production moins cher), mais cette dernière a moins d'effet en comparaison du sélénium et notamment au niveau destruction cellulaire par les radicaux libres.

Le Sélénium est l'anti oxydant par excellence de l'organisme, il assure la protection des globules rouges permettant de limiter les microhémorragies et les oedèmes, évite la dégénérescences des muscles par la destruction des radicaux libres prévenant les myosites, coup de sang ou claquage musculaire. 
Le Sélénium intervient également dans l'ossification de façon direct, et en renforçant la synthèse de Thyroxine de façon indirect.


 

Cas N°3 CMV permettant de développer et maximisé les capacités physiques et physiologiques de l'animal.


CMV vendu 64€ les 5kgs

Capture d e cran 2021 11 21 a 12 14 50

Pour cet exemple nous nous baserons sur une complémentation à hauteurs  50grs/jour.
La supllémentation en Vitamine A est très bonne, cependant la compélmentation en Vitamine D est la trop importante et apporte autant que 10 kg de MS de fourrages secs. La complémentation en vitamine E s'élève à 25mg/50 grs (légèrement insuffisant pour un cmv sport), mais couvre parfaitement les besoins d'entretiens d'un cheval.

La supplémentation en Calcium/ Phosphore est un peu haute mais le rapport CA/P es équilibré. La supplémentation en Sodium est insuffisant.

Côté Oligo éléments là encore les promesses marketing ne sont pas respectés, seulement 15mg de cuivre, ce qui apporterait un déficit journalier de 100mg/jour, tout comme les apports en Zinc et en Sélénium.


Comme nous avons pu le voir aucun des trois CMV cités plus haut ne sera adapté à un cheval pour subvenir à l'ensemble de ses besoins d'entretiens, pire encore certains CMV sont vendu comme adapté aux chevaux en travail léger à intense, mais nous avons pu le voir il est déjà difficile de pouvoir couvrir l'entièrete des besoins d'entretiens d'un cheval à l'entretient ces cmv ne pourront jamais s'adapter à des chevaux en travail léger à important.

 

Pourquoi les CMV vendus par les fabricants de grains offre se type de déséquilibre aussi important?

 

Le But des grosses marquent est de continuer à développer leurs porte feuille clients et de dégager toujours plus de marges au moment ou le prix des matières premières s'envolent encore est toujours plus. Les fabricants ont depuis quelques années adopté une stratégie visant a augmenter la rentabilité de leurs aliments et notamment en ayant recours au recyclage des matières premières.
Ainsi il est devenu monnaie courante aujourd'hui de trouvé dans les aliments équins des "sous produits" de céréales avec comme par exemple "le recyclage des cosses de céréales". il est très rare aujourd'hui de trouver un aliment ne contenant aucun élément suivant: son de blé, tégument d'avoine, son d'épautre, cosse d'avoine.......

L'enveloppe de la céréale est forcément une denrée qui n'a aucune valeur pécuniaire, le recyclage de cette dernière fait perdre en digestibilité, très souvent indigeste pour la flore digestive du cheval mais fait faire des économies importante au fabricant.

 

En Proposant des aliments naturellement carencé, vous devrez en distribué plus pour couvrir les besoins d'entretien de votre cheval et ainsi plus d'argent rentrera dans les poches de l'industriels.
En effet les aliments "modernes" industriel sont toujours très riche en valeurs énergétiques comme nous avons pu le voir un peu plus haut, mais sont toujours carencés en Vitamine, minéraux et Oligo éléments.

Cette constatation est la même lorsqu'un cmv grand public est conçu par un industriel. Le but premier est de toucher une part de marché plus grande, Les formules sont généralement dérivés des supplémentations actuelles en vitamine, Minéraux et Oligo éléments des productions alimentaires, et il est impossible de couvrir l'ensemble des besoins d'entretiens d'un cheval puisque ces CMV "Grand Public" sont naturellement carencés.

 

Nous avons pu voir également que les promesses marketing alléchantes ne sont pas respecté comme par exemple "apport en sélénium important" alors que la teneur de la formule est l'une des moins supplémentés du marché.

 

Conclusion.

 

Avec la sédentarité du cheval Moderne, il est devenu quasiment impossible de pouvoir couvrir l'ensemble des besoins d'entretiens d'un cheval uniquement avec de l'herbe ou du foin.

Nos simulations ont toutes étaient faite sur des fourrages de 1ère coupe et de très bonne qualité, ces valeurs sont moyennes ce qui signifie que en fonction de la zone géographique, du stade de récolte du foin, les valeurs peuvent varier du simple au triple.

Lorsqu'il est difficile de pouvoir estimer la valeur nutritive de votre fourrage et que vous êtes dans l'incapacité de pouvoir faire analyser votre fourrage, la supplémentation en CMV est une obligation, mais la encore nous avons pu le voir que sur 3 CMV comparé aucun, des trois CMV grand public n'était adapté au besoin Physiologique du cheval à l'entretien ou du cheval sportif.

Lorsque vous voulez investir dans un CMV consultez toujours les constituants analytics et calculé les valeurs nutritives rapporté à la quantité distribué par jour et non se refairait à la valeurs nutritionnel au kilo indiqué par le fabricant.

 

Il est important de calculer les taux du rapport CA/P qui est idéal lorsqu'il est égal à 2 sur un CMV, et le rapport CU/ZNC qui doit être compris entre 0,25 et 0,30. La supplémentation en aliment complémentaire de fourrage est  recommandé mais devra avoir une faible valeur énergétique pour un cheval à l'entretien.

Enfin nous vous invitons à contacter un nutritionniste équin indépéndant de toutes marques d'aliments industriels, pour pouvoir être en mesure de pouvoir adapter une ration en fonction des besoins d'entretiens et sportifs de votre cheval.

 

alimentation cheval besoin entretien cheval santé digestive syndrome métabolique équin

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire