Contactez nous: 07.69.50.55.71 - info@natural-performance.fr                                                                                                                                                                                                                                            Espace Professionnel


 

L'alimentation fibrée est-elle une bonne alternative au cheval de sport?

Vous êtes de plus en plus nombreux à vous tournez vers les aliments "sans céréales pour vos chevaux de loisir ou de sports".
Véritable remède miracle contre les troubles gastriques du cheval, cette alimentation est-elle vraiment compatible avec l'alimentation d'un cheval de sport et dans un second plan à un cheval ne travaillant que légèrement?

Cet article totalement indépendant (nous ne travaillons avec aucune marque et n'avons d'affinité avec aucune), il a était réalisé pour sensibiliser les propriétaires et professionnels et traduit parfaitement ce que nous voyons tous les jours sur le terrain.
Dans cet article nous prendrons le temps de comparer les aliments "références" en matière de sans céréales au nombre de 10.

Natural cmv vital 1

L'alimentation fibrée est-elle une bonne alternative au cheval de sport?

Avant de vous dévoilez notre analyse complète il me paraissait important de faire un rappel des principaux apports en vitamines, minéraux, oligo-éléments et de donner quelques valeurs seuils.

Séance de tirage de cheveux activité.

Attention les données quantifiées ci-dessous sont des valeurs universelles que nous nous servons pour établir une optimisation de la ration d'un cheval de sport. Ici elles n'ont qu'une valeur indicative et leurs données n'est applicable qu'en fonction de plusieurs paramètres, et les valeurs peuvent être amenés à évoluer. Ici elles correspondent à des valeurs références pour permettre une meilleures compréhension.

Valeurs références recommandées par jour pour un cheval de sport Lambda:

Valeurs nutritionnelles de référence d'un cheval de sport

Apports journaliers

Apport recommandé

UFC/MADC

70 + - 20%

Sucre

NC foin moyenne 11,4% soit 1140 grs / 10 kg

VITAMINE A

25 000 à 50 000 ui /jrs

VITAMINE D3

1000 à 2000 ui/100 kg de pv

VITAMINE E

10 à 20 mg/100kg de pv

BIOTINE

6 à 10 mg/ jour (universelle à tous les chevaux, loisir inclus)

Excès sans aucun risque (vitamine non stocké)

CALCIUM

0,30 à 0,35 en % de MS

PHOSPHORE

0,15 à 0,20 en % de MS

Rapport CA/P

1,8 seuil idéal mais minimum

Sodium

35 à 40 g/j

Magnésium

Dépend du UFC/MADC

Cuivre

17,5 à 25mg /kg de MS

Fer

100 mg / kilo de MS

Zinc

60 à 75 mg / kilo de MS

Rapport ZN/CU

0,3

Sélénium

0,1 à 0,2 mg / kg de MS

MS: Matière sèche

Vous êtes encore là? vous tenez le coup ?

Comme on vous aime vous et votre cheval, on a décidé de vous sensibilisez encore un peu plus de vous expliques pourquoi nous apportons beaucoup d'importance à ces valeurs là:

UFC/MADC: il traduit le taux de digestibilité de la ration de votre cheval et sa proportion en matière azotée, plus le chiffre  augmente moins la ration est digestible. Elle permet également de mettre en évidence assez facilement une alimentation peut adaptée et mettre en corélation un individu présentant des problèmes de digestions (flatulence, diarrhée......).
L'azote est dans l'ensemble bien valorisée par le cheval mais il est important d'avoir recourt à une alimentation la moins azotée possible et de se rapproché au maximum des valeurs seuils au risque, que les reliquats ne se transforment en amoniac pouvant être très toxique. (fourbure, surcharge reinale.....). 

Sucre: Le taux de sucre total est lui aussi très important, le foin est constitué sur une valeur moyenne de 11,4% de sucre / kg de MS, cette source de sucre est un véritable cauchemar pour le cheval et doit être surveillé comme le lait sur le feu. 
Les sucres sont des composantes de base nécessaires pour la pousse des plantes Glucose et fructose, ce sont des substrats pour la plupart des composants de glucides dans les plantes. Collez les deux ensemble et vous obtiendrez du saccharose : le sucre de table ordinaire (sucre rapide), incompatible avec les dépenses énergétiques (aucune gestion des stocks de sucre, pics de glycémie......).
L'apport de sucre "raffiné" transformé lors de l'étape de fabrication, doit être le plus bas possible.

Gardez toujours à l'esprit que l'humain est un mamifère comme le cheval, même si nos sources d'alimentation sont différentes nos fonctions digestives sont toutes deux relativements proches et l'excès de sucre est identique à l’humain. Comme chez l'homme les excès entrainent insuffisance rénale, diabète, fourbure, coup de sang, ulcères ….. il est également important de comprendre que le sucre issu de l’alimentation industriels est dans 90% du temps une source de sucre rapide, incompatible donc avec l’alimentation du cheval de sport.

Amidon: L’amidon et le sucre sont étroitement liés dans la synthétisation par l’organisme. Chez le cheval l’excès d'amidon engendre notamment les coliques, ulcères gastriques fermentations, engendrants une production accrue de gaz, d'acides gras volatils (AGV), prolifération d'endotoxines microbiennes provoquant l'inflammation de la paroi digestive, mais également flatullence et diarrhée.

Chez un cheval de sport nous privilégirons donc l'Amidon mais avec un apport modéré 100g pour 100 kilos de poids vif et par jour. La très faible présence d'Amylase chez le cheval, rend la digestion de cette source d'énergie très compliquée et engendre les risques d'ulcères de coliques......

Vous commencez à comprendre pourquoi nous vous sensibilisons?

Vitamine A: On estime les apports en vitamine A dans une fourchette d’apport journalier entre 25 000 et 50 000 Ui pour un cheval de 500 kg. Cependant il est important d’avoir une moyenne basse sur des chevaux ayant une complémentation en foin importante. En effet une partie de la vitamine A est apporté par les béta carotène présent dans le foin. Attention cependant un foin jaune, fauché tardivement ou en période hivernale sera dépourvu en Béta Carotène et donc pourra fausser les valeurs nutritionnels. Ne pas hésitez à augmenté légérement les valeurs en Vitamine A durant la période hivernale.......

Cette vitamine avec le Zinc possède de nombreux rôles tous très important. Elle participe à la synthétisation des protéines, des hormones et des immunoglobulines, et permet également le développement de tous les tissus en particulier le squelette....... Elle possède également un rôle important au niveau fertilité de l'adulte (entrave de la spermatogènése, la ponte ovulaire, la nidation ovulaire, la gestation), une carence, engendrera donc des troubles de l'appareil reproducteur, mauvaise synthéthisation des protéines, mauvais échanges biochimique.   

Vitamine E: L’apport en vitamine E est à 20 mg / 100 kg de poids vifs pour un cheval sportif soit un apport journalier de 100mg pour un cheval de 500 kgs. 

Magnésium: L’apport en magnésium est en étroite corrélation avec le rapport MADC/UFC, plus la matière possédera un taux important d'azote plus les valeurs devront être augmentés car plus les pertes engendrée par cette dernière seront importantes. Le magnésium est un sédatif du système nerveux, une carence  peux occasionnés du stress supplémentaire au travail, des problèmes cutanées tel que les sarcoödes…..

Sélénium: Le sélénium va de pert avec la vitamine E qui constitue deux antioxydant biologique particulièrement important chez le cheval de sport. Le sélénium contribue notamment à protéger les globules rouges, le muscle en contribuant à la dégénérescence engendré par les radicaux libres, limite la myosite, coup de sang, raideur d’après travail….. 

 

Cas d'étude (comparatif)

 

Maintenant que nous avons implantés les bases et que vous avez compris les valeurs importantes à retenir chez le cheval athlète, nous allons comparés les principaux aliments sans céréales du marché et allons pouvoir répondre à cette question au combien importante pour le bien-être de nos chevaux.

Petite précision, lors ce que vous analysé la fiche analytique d'un grain, il est impératif de rapporter ce dernier à sa densité kilo/litre, ce comparatif a été effectué en condition réel, les apports que vous allez voir ci-dessous comprennent les apports en foin + complémentation en aliment fibré.
Ce calcul de ration est fait en foncion d'un cheval de 600 kilos compétiteurs, ne recevant qu'une alimentation en fourrage sec (foin) avec des apports en phosphore de 2.2g/kg, 4,1g/kg de calcium, les valeurs seront apportés au seuil les plus exact (phospho-calcique 1,8 minimum) et notre critère principale pour le calcul des rations sera d'un taux de vitamine A d'environ 30 000 UI.
L'intégralité de cette comparaison tiens compte du ratio kilo/litre communiqué par le fabricant. 

Cas N°1                                                              

UFC / kg

7,6

MADC

625

Protéine Brute

28,75

Matière Grasse

16

Cellulose Brute

644

Cendres Brutes

27,5

Sucre

1390

Amidon

275

Vitamine A

37500

Vitamine D3

6250

Vitamine E

2000

Biotine

15,25

Calcium

71

Phosphore

37

Sodium

112,5

Magnésium

67,5

Cuivre mg/kg

139,5

Fer mg/kg

1488,75

Zinc mg/kg

517

Sélénium mg/kg

2,5

   

Rapport protido énergetique  (MADC/UFC)  - 82,236842

Rapport Phospho - Calcique (CA/P) 1.9189

Le cas n°1 propose un rapport protido énergetique un peu haut mais reste dans les valeurs acceptables.

En revanche, le taux de sucre est bien trop important et il constitue une supplémentation de prêt de 20%. Les apports en Vitamine sont dans les valeurs moyennes sauf en vitamine E qui est en excès de plus de 40% par rapport aux besoins journaliers du cheval.

Le rapport phospho/calcique est équilibre mais le calcium et le phosphore sont en excès. Le sodium est en excès à plus de 50% et représente un risque pour l’organisme.

Le cuivre et le zinc sont en carence de façon beaucoup trop importante pour qu’il n’attire pas l’attention et peut engendrer les pathologies suivantes :

  • Mauvaise qualité de corne
  • Mauvais développement ou mauvaise qualité de l’os, des cartilages,
  • Sensibilité accrue au suros
  • Ostéochondrose
  • Déminéralisation osseuse
  • Retard de Croissance
  • Trouble de la reproduction (jument ovarienne)

En résumé, le grain n°1 tiens effectivement toutes ses promesses en terme de facilité de digestion (taux d’amidon de seulement 40% par rapport au capacité digestive de l’amidon par l’amylase).

Cependant, la quantité administrée (7 l/jour) pose soucis dans la distribution de cet aliment et peuvent engendrer des risques d’ulcères gastriques (mastication moins importantes, augmentation de l’acidité gastrique pour sa digestion) son taux de sucre est d’apport en sodium (sel) en excès tout comme les carences notable dans les éléments nécessaire à l’intégrité du système locomoteur, sont clairement contre indiqué à un cheval athlète.

Ce grain coûte 36,95€ le sac de 20 kilos soit un renouvellement tout les 6 jours (6,35) pour un coût journalier de 6,15€.

Cas n°2

UFC / kg

7,552

MADC

620,5

Protéine Brute

35,28

Matière Grasse

31,85

Cellulose Brute

760,5

Cendres Brutes

19,6

Sucre

1238

Amidon

134,75

Vitamine A

33550,3

Vitamine D3

6710,55

Vitamine E

840,35

Biotine

12,495

Calcium

53,495

Phosphore

29,35

Sodium

24,5

Magnésium

3,675

Cuivre mg/kg

145,1

Fer mg/kg

1678,05

Zinc mg/kg

375,35

Sélénium mg/kg

1,96

Rapport protido énergetique (MADC/UFC)  - 82,163635

Rapport Phospho - Calcique (CA/P) 1.822

Le cas n°2 offre  taux de sucre adapté tous comme les apports en Vitamine A et D3 en adéquation avec l’activité sportive du cheval,  en revanche l’apport en vitamine E est trop important  350 fois la dose journalière recommdée.

Les trop nombreuses carences en sodium magnésium (-70%) cuivre et Zinc, ne permettent pas de couvrir les besoins d’entretien d’un cheval dit au « travail ». En d’autres termes ce grain n’est clairement pas adapté à un équidé sportif, et doit être utilisé comme source secondaire.

Ce grain coûte 28,95€ le sac de 20 kilos soit un renouvellement tout les 8 jours (8,163) pour un coût journalier de 3,54€.

 


 

Cas n°3

 UFC / kg

8,224

MADC

683,5

Protéine Brute

37,8

Matière Grasse

27,405

Cellulose Brute

879,5

Cendres Brutes

25,2

Sucre

1259,7

Amidon

233,1

Vitamine A

31500

Vitamine D3

6300

Vitamine E

1260

Biotine

0

Calcium

78,8

Phosphore

42.475

Sodium

7,245

Magnésium

9,45

Cuivre mg/kg

203,2

Fer mg/kg

1460

Zinc mg/kg

843,265

Sélénium mg/kg

2,205

Rapport protido énergetique (MADC/UFC)  - 83,110409

Rapport Phospho - Calcique (CA/P) 1.8552

Le cas n°3 est très intéressant, il apporte l’ensemble des vitamines A, D3 de façon équilibré, en revanche l'apport en vitamine E correspond à 600 % de la dose journalière recommadée. Comme pour les cas précédents l’apport à raison de 7l/ jour oppose le même souci que dans les cas 1 et 2.

Les excès en calcium  et Phosphore sont à surveiller de très prêt  mais on le mérite de proposer un rapport phosphore/calcique équilibré.

Ce grain couvre l’intégralité des besoins du cheval athlète, Seul l’excès de sélénium et l’absence total de vitamine B8 pourrait m’amené à avoir des réserves.

Ce grain coûte 29,95€ le sac de 20 kilos soit un renouvellement tout les 6 jours (6,34) pour un coût journalier de 4,99€.

Cas n°4

UFC / kg

8,28

MADC

715

Protéine Brute

41,3

Matière Grasse

21

Cellulose Brute

396,5

Cendres Brutes

26,25

Sucre

1490

Amidon

752,5

Vitamine A

35000

Vitamine D3

4900

Vitamine E

553

Biotine

0

Calcium

69

Phosphore

36

Sodium

0

Magnésium

0

Cuivre mg/kg

178

Fer mg/kg

2405

Zinc mg/kg

606

Sélénium mg/kg

1,225

Rapport protido énergetique (MADC/UFC)  - 86,3526

Rapport Phospho - Calcique (CA/P) 1,9166

Le cas n°4 est un bel exemple de publicité mensongère. Cet aliment qui se veut sans céréales et adapté aux chevaux et poneys sensibles au niveau digestifs, ne rempli clairement pas ses fonctions. Apport  supérieur à la capacité de digestion de l’amidon par le cheval. Le sucre n’échappe pas  à cette règle +25%.

La non transparence de la marque à communiquer les constituants analytiques précis nous laisse fort à penser que le « sans céréales » n’est pas respecté.

Carence significative en cuivre/ zinc excès en calcium et phosphore.

 Excès en fer taux supérieur à prêt de 50% par rapport au produit équivalent.

Un produit qui clairement apportera trouble digestif, difficultés d’assimilations de certain nutriment. Un grain à éviter.

Ce grain coûte 25€ le sac de 25 kilos soit un renouvellement tout les 7 jours (7,14) pour un coût journalier de 3,57€.


 

Cas n°5

UFC / kg

7,1845

MADC

608,25

Protéine Brute

30,625

Matière Grasse

19,6

Cellulose Brute

380,75

Cendres Brutes

28,175

Sucre

1225,75

Amidon

343

Vitamine A

36750

Vitamine D3

3675

Vitamine E

1470

Biotine

1,225

Calcium

30,2

Phosphore

13,75

Sodium

9,8

Magnésium

14,7

Cuivre mg/kg

137,75

Fer mg/kg

1545,75

Zinc mg/kg

392,5

Sélénium mg/kg

1,225

Rapport protido énergetique (MADC/UFC)  - 84,6614

Rapport Phospho - Calcique (CA/P) 2,1963

Le cas n°5 est très atypique dans sa composition, il possède une densité deux fois supérieur aux grains similaire ce qui oblige à donner une quantité très faible, plutôt positive pour l’apport d’amidon, mais s’avérant être une véritable catastrophe dans les apports les plus importants (calcium, phosphore, zinc, cuivre).  Même si le rapport phospho/calcique est très bien les apports journaliers sont carencés et l’organisme devra puiser dans ses réserves engendrant un risque accrue de déminéralisation osseuse.

De plus la complémentation de la marque en vitamine est très dommageable (complémentation importante), ce qui ne permet pas une adaptation aux besoins du cheval qui se retrouve dans un ratio vitamine A/D adapté mais carencé en vitamine D.

Ce grain doit être utilisé uniquement comme source secondaire d’alimentation pour faire baisser les taux d’amidon notamment.

Ce grain coûte 40,7€ le sac de 20 kilos soit un renouvellement tout les 8 jours (8,16) pour un coût journalier de 5,09.

Cas N°6

UFC / kg

7,48624

MADC

636,418

Protéine Brute

25,98

Matière Grasse

23,382

Cellulose Brute

410,7686

Cendres Brutes

28,3182

Sucre

1319,262

Amidon

179,262

Vitamine A

38450,4

Vitamine D3

2533,05

Vitamine E

976,848

Biotine

0,83136

Calcium

43,87

Phosphore

28,062

Sodium

7,794

Magnésium

0

Cuivre mg/kg

161,116

Fer mg/kg

1776,956

Zinc mg/kg

523,35352

Sélénium mg/kg

1,0392

Rapport protido énergetique (MADC/UFC)  - 82,3293

Rapport Phospho - Calcique (CA/P) 1.5636

Le cas n°6 propose un taux de sucre et d’amidon très intéressant, en revanche la complémentation de ce grains en vitamine et très désuète et la différence Vitamine A /D3 ne respecte pas les seuils admissible chez le cheval (1/5 ou 1/10). L’apport en vitamine e est trop bas. L’apport en calcium et phosphore est bon mais le rapport phospho/calcique correspond à celui d’un cheval en entretien et apporte bon nombre de réserve sur la faculté du corps à pouvoir encaisser les efforts du à une activité physique importante.

Les apports en Magnésium sont insuffisants.

Le zinc et cuivre sont en déficit et ne pourraient couvrir les besoins d’un cheval à l’entretien.

Un grain idéal pour un cheval ne travaillant pas beaucoup mais non adapté à un cheval compétiteur.

Ce grain coûte 23,9€ le sac de 15 kilos soit un renouvellement tout les 5 jours (5,77) pour un coût journalier de 4,78€.


 

Cas n°7

UFC / kg

7,25

MADC

637,5

Protéine Brute

33,75

Matière Grasse

21

Cellulose Brute

384

Cendres Brutes

22,5

Sucre

1390

Amidon

200

Vitamine A

37000

Vitamine D3

5000

Vitamine E

1537,5

Biotine

4

Calcium

43,87

Phosphore

28,06

Sodium

25

Magnésium

150

Cuivre mg/kg

127

Fer mg/kg

1650

Zinc mg/kg

417

Sélénium mg/kg

1,55

 

Rapport protido énergetique (MADC/UFC)  - 82,3293

Rapport Phospho - Calcique (CA/P) 1.5636

Le Grain n°7 s’avère très adapté et très sain dans les taux de sucre, d’amidon, en Vitamine.

Ses apports en calcium/phosphore sont correct mais le rapport phospho/calcique n’est pas équilibré et pose problème sur un cheval de sport. Les taux de  Zinc, cuivre ne peuvent en aucun cas subvenir aux besoins physiques d’un cheval athlète. Le taux de magnésium est 3 fois supérieur à la normal. On ce rapproche du grain idéal mais il y a encore beaucoup à faire.

Ce grain coûte 25,08€ le sac de 20 kilos soit un renouvellement tout les 7 jours (7,69) pour un coût journalier de 3,58.

Cas n°8

 UFC / kg

7,0375

MADC

424,5

Protéine Brute

33,565

Matière Grasse

26,46

Cellulose Brute

391,775

Cendres Brutes

25,235

Sucre

1238

Amidon

171,5

Vitamine A

36750

Vitamine D3

7350

Vitamine E

1127

Biotine

8,82

Calcium

82,65

Phosphore

34,985

Sodium

34,3

Magnésium

58,8

Cuivre mg/kg

169,6

Fer mg/kg

1717,25

Zinc mg/kg

451,3

Sélénium mg/kg

0,7595

Rapport protido énergetique (MADC/UFC)  - 60,3197

Rapport Phospho - Calcique (CA/P) 2.3624

Le cas n°8 tient toute ses promesses, un taux MADC/UFC assez bas mais permet une certaine tolérance (en fonction de la qualité du fourrage), taux de sucre et d’amidon très adapté, une bonne complémentation en vitamine A,D3 et E, biotine. Des excès sont à noté en Calcium (+43,0258) et phosphore (+12g) n’oppose pas de contre indication réel puisque le rapport phospho/calcique est supérieur à 1,8.

Les apports en Sodium sont corrects mais le cheval devra posséder une pierre à  sel à sa disposition.

Les apports en Zinc et cuivre sont assez bas et devront faire preuve d’attention particulière.

En résumé, un aliment qui tient ses promesses, qui apporte les éléments nécessaires en vitamine mais reste un peu faible en minéraux et Oligoéléments pour couvrir les besoins d’un cheval de sport qui devra être complémenté.

Ce grain coûte 24,5€ le sac de 20 kilos soit un renouvellement tout les 8 jours (8,16) pour un coût journalier de 3,00€.


 

Cas n°9

UFC / kg

8,396

MADC

719,6

Protéine Brute

43,24

Matière Grasse

15,04

Cellulose Brute

396,64

Cendres Brutes

24,44

Sucre

1316,72

Amidon

864,8

Vitamine A

24440

Vitamine D3

3384

Vitamine E

451,2

Biotine

6,392

Calcium

72,96

Phosphore

38,92

Sodium

131,6

Magnésium

94

Cuivre mg/kg

146

Fer mg/kg

2024

Zinc mg/kg

521,68

Sélénium mg/kg

0,8272

   

Rapport protido énergetique (MADC/UFC)  - 85,7074

Rapport Phospho - Calcique (CA/P) 1.8746

Le cas n°9 est un bel exemple de grains bas de gamme, vendu excessivement cher.

Taux de sucre et d’amidon excessivement élevé, comme malheureusement beaucoup de grains sur ce type d’aliment. La grosse problématique s’avère être au niveau de la quantité distribué. Nous avons fait une simulation pour 8l par jour, qui couvre tout juste les besoins d’entretien d’un cheval au repos. Les apports en vitamine D3 ne sont que de 45% par rapport aux apports journaliers recommandés, les apports en calcium phosphore sont en excès mais n’oppose aucune réel contre indication due à un rapport phospho/calcique supérieur à 1,8.

En revanche le taux de sel est 3 X supérieur à la norme recommandé, le cuivre, zinc et sélénium sont en déficit trop important et le taux de fer quand à lui explose et dépasse les 2000 mg journalier.

Lors ce que nous avons regardé la composition de ce grain le fabricant annonce un produit comme hautement digestible et floconné fibreux, pourtant dans sa composition outre les très nombreuses céréales (flocons de Maïs, Flocon d’orge, Flocon d’avoine), il y a un ingrédient qui a attiré notre attention le « tégument d’avoine ». Pour la petite histoire le tégument d’avoine et l’enveloppe de la céréale qui a comme principale caractéristique d’être totalement indigeste chez le cheval. En d’autres termes ce grain n’aidera pas votre cheval sur le plan digestif bien au contraire.

Un grain à fuir sans aucune hésitation.

Ce grain coûte 26,90€ le sac de 20 kilos soit un renouvellement tout les 5 jours (5,31) pour un coût journalier de 5,38€

Cas n°10

UFC / kg

7,0696

MADC

618,88

Protéine Brute

28,5

Matière Grasse

15,96

Cellulose Brute

382,76

Cendres Brutes

20,52

Sucre

1368

Amidon

228

Vitamine A

34200

Vitamine D3

5244

Vitamine E

1140

Biotine

1,71

Calcium

66.08

Phosphore

34,54

Sodium

145,92

Magnésium

68,4

Cuivre mg/kg

109

Fer mg/kg

1749,56

Zinc mg/kg

343

Sélénium mg/kg

0,912

Rapport protido énergetique (MADC/UFC)  - 87,5410

Rapport Phospho - Calcique (CA/P) 1.9131

Le cas n°10 ce veut être un grain indiqué aux chevaux ayant une activité intense, présentant des dysfonctionnements musculaire et ou gastriques…..

Lors ce que nous regardons la synthèse la complémentation en Vitamine A et E et en corrélation avec les promesses marketing, cependant, la source de biotine est clairement insuffisante. Le rapport phospho/calcique et équilibré mais les excès sont assez significatifs

Le taux de sel est 3 fois supérieur au nome prévu, les apports en cuivre et zinc font partis des valeurs les plus basse de cette étude, le taux de fer en très forte hausse et pour un grain visant à protéger le système locomoteur le taux de sélénium est encore trop insuffisant.

En résumé un grain qui fera manger McDonald’s à votre cheval tout les jours.

Le coût  journalier  ne peut être communiqué pour non communication du fabricant.


 

Résumé

Pour résumé cette analyse de façon clair et précise. 

Comme vous avez pu le constater par vous même, l'alimentation Fibrée ne peut-être source d'aliment principale du cheval sportif. 

Sur les 10 aliments sélectionnés seulement 1 pouvait assurer l'ensemble des besoins énergétiques d'un cheval de sport. Au total seulement 30% des aliments sélectionnés peuvent correspondre aux besoins journaliers d'un cheval sportif (sous réserve d'une complémentation équilibré). 

Cependant même si leur voccation principal est de favoriser la digestion et d'enrayé les ulcères gastriques, cette source alimentaire ne peut correspondre au besoin physiologique du cheval. Un aliment complémentaire (floconné, fibre, granulé.....) de par sa fonction doit pouvoir équilibré une alimentation fourragère trop souvent carencé. Il n'est donc pas normal qu'un cheval de sport mange plus de 6L par jour.
Même si moins riche en amidon l'aliment fibreux si apporter en grande quantité fera courir autant de risque d'ulcères gastriques qu'un aliment à base de céréale, la digestion de granulé (fibreux ou céréale) demande une augmentation de suc digestifs, plus les apports sont importants plus la digestion est difficile et donc le cheval risque une ulcération des muqueuses gastriques. 

En d'autres termes, l'alimentation fibrée n'est clairement pas adapté à un cheval ayant une activité sportive plus ou moins importantes, et il faut aborder le problème différement.

Les céréales sont elles le problème de fond?

Notre manque de considération pour l'alimentation du cheval n'est pas la cause principal?

 

Pourquoi plus de 70% des aliments ne sont pas adaptés aux besoin de mon cheval compétiteur?  

L'offre et la demande!

Il serait bien désué de pensé que les fabricants de grain élaborent des aliments adapté et équilibré à votre cheval, au contraire les aliments fibrés ce sont développés et multiplié ces 10 dernières années engendré par le désamour d'une alimentation équilibré et adapté. Nous faisons trop souvent confiance au marque alimentaire à tord, l'apport de céréale lors ce qu'il est fait de façon idéal, n'est pas plus néfastes qu'un aliment fibrée mal complémenté en, minéraux ou vitamine.

Cette augmentation est due à notre non considération de l'importance d'une alimentation adapté et équilibré chez les chevaux par manque de conaissance et de sensibilisation par les professionnels de santé. Les fabricants ne confectionne plus que des grains à voccation commercial tous plus révolutionnaire les uns que les autres.

L'optimisation de ration dans tous ça?

Après tout pourquoi une optimisation de ration permettrait à mon cheval de mieux manger?

On ne va pas faire de grand discours sur cet article déjà très long. Nous allons simplement prendre le grain utilisé dans son analyse en cas 8 et vous proposez deux varientes.

Pour que ce soit plus parlant nous allons prendre lgrain cas 8 couplé avec un aliment floconné sans avoine et etant source de sucre lent et d'oméga 3. ainsi que 50G de notre CMV Natural Vital

UFC / kg

6,0769

MADC

492,6

Protéine Brute

12,475

Matière Grasse

7,94

Cellulose Brute

421,225

Cendres Brutes

8,405

Sucre

1186

Amidon

197,3

Vitamine A

38400

Vitamine D3

8290

Vitamine E

440,8

Biotine

26,62

Calcium

61,63

Phosphore

29,979

Sodium

33,65

Magnésium

27,32

Cuivre mg/kg

185

Fer mg/kg

1578,8428

Zinc mg/kg

689

Sélénium mg/kg

1,3937

 

Rapport protido énergetique (MADC/UFC)  - 81,061

Rapport Phospho - Calcique (CA/P) 2,055

 - L'optimisation dans cet exemple précis permet de ne pas apporter de source supplémentaire de sucre, 26 grammes sur une ration total de 12 kilos (foin et grains), ce qui permet de faire passer le taux de sucre total journalier à moins de 10%.
 - Le taux d'amidon est 197,3 grammes et n'expose pas le cheval à un risque d'ulcère gastrique.
 - Les taux de vitamine A, D3 et E sont raisonnés 
 - Les apports journalier en Biotine sont couvert et le cheval aura une pousse de corne régulière de qualité et non cassante.
 - Le Calcium et le phosphore sont en léger excès mais de façon raisonné et le taux Phospho:Calcique équilibré.
 - Les apports en sodium, Magnésium et sélénium sont adaptés et n'expose le cheval à aucune carence.
 - L'apport en Cuivre/ Zinc est adapté.
 - La complémentation total du cheval grains + CMV est égal à 3 litres pour une densité total de 1040grs / jour et par cheval soit un coût journalier de 1,80€ CMV inclus. 

L'optimisation de ration permet donc d'équilibrer la ration de son cheval, permet de s'assurer que l'alimentation du cheval couvre l'intégralité de ses besoins en fonction de son sexe, son âge, son activité.

Elle permet également de faire des économies et de diviser par deux sont budget alimentation qui était de 3€ pour le grain fibré n°8 qui était le moins cher. 

aliment fibrée ulcères gastriques Alimentation cheval de sport fibre digestible santé digestive

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Vous devez être connecté pour poster un commentaire