top of page

Guide complet cmv cheval - Tout savoir pour choisir le bon complément alimentaire vitaminé (CMV) pour votre cheval !

Dernière mise à jour : 6 mai




Guide complet cmv cheval

Quand on parle de CMV, on entend souvent tout et son contraire sur son utilité pour l'organisme du cheval, sa posologie ou sa forme de distribution (poudre, granulés, etc.). Pourtant, le CMV est devenu un élément indispensable de l'alimentation du cheval moderne et il est l'élément principal de la "nutrition équine raisonnée".


Depuis plusieurs années, je ne vous conseille qu'un CMV granulé à froid sans aucune adjonction de sucres et sans bases végétales. Aujourd'hui, j'ai décidé de vous expliquer très succinctement pourquoi.


Qu'est-ce qu'un cmv?


Un CMV (complément alimentaire vitaminé) pour chevaux est un produit qui contient des vitamines, des minéraux, des oligo-éléments, des acides aminés et/ou d'autres nutriments essentiels destinés à compléter la ration alimentaire d'un cheval. Les CMV pour chevaux sont généralement utilisés pour répondre aux besoins nutritionnels spécifiques des chevaux qui ne sont pas couverts par leur alimentation de base ou pour améliorer leur condition physique, leur santé et leurs performances.


Les besoins nutritionnels des chevaux varient en fonction de leur âge, de leur niveau d'activité, de leur santé, de leur race et d'autres facteurs. Les CMV pour chevaux sont conçus pour fournir des nutriments supplémentaires en fonction de ces besoins individuels. Ils peuvent être disponibles sous forme de granulés, de poudres, de liquides ou de comprimés, et peuvent être administrés directement dans la ration alimentaire du cheval ou sous forme de friandises.


Il est important de noter que les CMV pour chevaux ne doivent pas être utilisés pour remplacer une alimentation de base adéquate ou pour masquer les carences nutritionnelles dues à une alimentation inappropriée. Ils doivent être utilisés en complément d'une alimentation de base de qualité et en fonction des besoins nutritionnels spécifiques de chaque cheval, tels que déterminés par un nutritionniste équin.


Qu'elle forme choisir?


En termes de CMV disponibles, on trouve une large gamme de compléments qui peuvent s'adapter à tous les budgets. Mais dans tout cela, quelle forme est à privilégier : bonbons, granules, poudres... ?


Eh bien, si je vous disais que ce n'est pas la forme qui est importante, mais la composition de votre CMV qui est essentielle. Il est important que votre CMV ne contienne aucune des matières premières suivantes dans sa composition biochimique : céréales (orge, blé, tourteau...), végétaux (luzerne, ortie, lin, son de blé...), sucre.


Pourquoi?


Il convient de comprendre que les vitamines sont des composés relativement fragiles et que leur stabilité peut être affectée par divers facteurs, tels que la chaleur, la lumière, l'oxygène, l'humidité et le pH.


Lorsque les vitamines sont stockées, elles peuvent subir une dégradation naturelle au fil du temps, un processus qui peut être accéléré par des conditions de stockage inappropriées, telles qu'une exposition à la lumière ou à l'oxygène. Les vitamines solubles dans l'eau, comme la vitamine C et les vitamines du groupe B, sont particulièrement vulnérables à la dégradation pendant le stockage, ce qui peut réduire la teneur en vitamines des aliments.

Lorsque les vitamines sont combinées avec des végétaux, elles peuvent également être affectées par les processus chimiques qui se produisent dans les plantes. Les végétaux contiennent des composés bioactifs tels que les polyphénols, qui peuvent réagir avec les vitamines et modifier leur structure chimique, affectant ainsi la biodisponibilité des vitamines pour l'organisme.


De plus, les végétaux contiennent souvent des fibres et d'autres nutriments qui peuvent affecter l'absorption des vitamines dans l'intestin. Par exemple, les fibres peuvent réduire l'absorption des graisses et des vitamines liposolubles, tandis que les acides aminés présents dans les protéines végétales peuvent faciliter l'absorption des vitamines du groupe B.


De plus, les végétaux contiennent souvent des fibres et d'autres nutriments qui peuvent affecter l'absorption des vitamines dans l'intestin. Par exemple, les fibres peuvent réduire l'absorption des graisses et des vitamines liposolubles, tandis que les acides aminés présents dans les protéines végétales peuvent faciliter l'absorption des vitamines du groupe B.


Et les cmv sur base de céréales (orge, blé...).


Lors de la production de compléments alimentaires à base de céréales, les matières premières sont souvent transformées pour obtenir une poudre fine qui peut être facilement mélangée à d'autres ingrédients. Cela peut impliquer des processus tels que la mouture, la cuisson, la torréfaction ou la lyophilisation, qui peuvent affecter la teneur en vitamines des céréales.


De plus, les compléments alimentaires à base de céréales peuvent contenir d'autres ingrédients, tels que des vitamines et des minéraux ajoutés, dont la stabilité peut varier selon leur forme chimique et leur interaction avec les autres composants de la formule.

En général, les vitamines solubles dans l'eau, comme la vitamine C et les vitamines du groupe B, peuvent être plus sensibles à la chaleur et à l'humidité, tandis que les vitamines liposolubles, comme la vitamine E et la vitamine D, peuvent être plus stables dans les compléments alimentaires à base de céréales.


Les céréales sont riches en amidon, un type de glucide complexe qui doit être décomposé par des enzymes digestives avant d'être absorbé dans l'intestin grêle. Lorsque les céréales sont mélangées à des compléments minéraux, cela peut ralentir la digestion des minéraux et affecter leur absorption par le corps du cheval.


Il est donc recommandé de limiter l'utilisation de céréales pour faciliter la prise de compléments minéraux pour chevaux. Il est également important de respecter les doses recommandées pour les compléments minéraux et de les administrer séparément de la ration alimentaire du cheval pour optimiser leur absorption et leur efficacité. En outre, les céréales peuvent contenir des composés qui interfèrent avec l'absorption des vitamines, tels que les phytates, qui lient les minéraux et empêchent leur absorption par l'organisme.


Et le sucre dans tous cela?


L'utilisation de sucre est courante dans les compléments alimentaires pour chevaux afin d'améliorer la saveur et l'acceptabilité du produit. Toutefois, l'ajout de sucre peut avoir des effets négatifs sur la stabilité des vitamines et des minéraux contenus dans le complément alimentaire. En effet, en général, les vitamines et les minéraux sont plus stables dans un environnement sec et frais, mais moins stables dans un environnement chaud et humide.


L'ajout de sucre peut augmenter la teneur en humidité du produit, réduisant ainsi la stabilité des vitamines et des minéraux. De plus, le sucre peut réagir chimiquement avec certaines vitamines, en particulier les vitamines B, ce qui diminue leur efficacité et leur disponibilité pour l'organisme.


Le CMV idéal existe t'il?


Comme nous venons de le voir, pour garantir une bonne assimilation par l'organisme de votre cheval, un bon CMV ne doit contenir aucune trace de céréales, de végétaux ou de sucre. Cela supprime déjà plus de 80 % des CMV disponibles sur le marché.


La base du CMV idéal doit donc être "neutre", c'est-à-dire ne pas contenir les éléments mentionnés ci-dessus. Elle doit apporter de manière adaptée du calcium, du phosphore notamment, et dans l'idéal, avoir une teneur en sélénium supérieure ou égale à 25 mg/kg.


Le CMV idéal doit également être supplémenté en vitamine B en utilisant prioritairement une source à base de "saccharomyces cerevisiae". Cette source contient de façon très importante l'entièreté des vitamines B qui sont devenues indispensables dans la supplémentation du cheval moderne. En effet, la faible diversification de l'alimentation du cheval moderne ne lui permet plus de développer et de synthétiser, par rapport aux besoins journaliers nécessaires au cheval.


De plus, sa haute biodisponibilité lui permet de contenir entre 0,5 et 2 mg de sélénium par kilo, ce qui en fait l'une des sources les plus riches naturellement en sélénium. À l'inverse, les sources à base de "Lactobacillus", fréquemment utilisées par les marques spécialisées dans la fabrication d'aliments et de compléments alimentaires pour chevaux, sont à exclure. Cette souche de levure n'est pas considérée comme une source significative de sélénium et sa teneur en levure de sélénium est donc négligeable.


En raison des contraintes biochimiques et de la moins bonne biodisponibilité des espèces végétales, céréales ou sucrières, le CMV idéal doit contenir obligatoirement une source de phosphore provenant de sources organiques telles que le phosphate bicalcique, souvent considéré comme plus biodisponible que le phosphore provenant de sources inorganiques telles que le phosphate dicalcique ou tricalcique.


Oligo-éléments chélatés


Le CMV idéal doit contenir obligatoirement une part d'oligo-éléments chélatés dans sa formule.

Les oligo-éléments chélatés sont des oligo-éléments liés à une molécule organique, telle que l'acide aminé ou la protéine. Cette liaison organique facilite l'absorption de l'oligo-élément par l'organisme du cheval, car elle permet une meilleure stabilité et une meilleure biodisponibilité de l'oligo-élément.


En effet, les oligo-éléments chélatés sont plus stables et mieux absorbés car ils sont protégés par leur liaison organique. Cette liaison organique permet également de transporter l'oligo-élément directement dans les cellules du cheval, où il peut être utilisé de manière plus efficace.


En outre, les oligo-éléments chélatés peuvent être mieux utilisés par l'organisme car ils sont transportés par des protéines spécifiques jusqu'aux sites d'action de l'oligo-élément. Cela permet une libération contrôlée de l'oligo-élément, qui peut être utilisé de manière plus efficace par le cheval.


Enfin, les oligo-éléments chélatés peuvent être mieux tolérés par l'organisme du cheval que les oligo-éléments classiques. Les oligo-éléments classiques peuvent être toxiques à des doses élevées, alors que les oligo-éléments chélatés sont généralement mieux tolérés et peuvent être utilisés à des doses plus élevées sans causer de toxicité.


En résumé, l'utilisation d'oligo-éléments chélatés dans les compléments alimentaires pour chevaux permet d'assurer une meilleure biodisponibilité, une meilleure stabilité, une meilleure utilisation et une meilleure tolérance de ces oligo-éléments par l'organisme du cheval.


Bêta-carotène une preuve de stabilité et de haute disponibilité !


Les bêta-carotènes sont des pigments naturels présents dans les plantes et les algues, qui sont convertis en vitamine A par l'organisme. La vitamine A est essentielle pour de nombreuses fonctions biologiques, notamment la vision, la croissance, la reproduction et la santé immunitaire. Cependant, les bêta-carotènes sont très sensibles à l'oxydation et peuvent se dégrader rapidement en présence d'oxygène, de chaleur et de lumière.


Cela rend le stockage des aliments riches en bêta-carotènes, tels que les fruits, les légumes et les fourrages pour animaux, très difficile. En effet, une fois récoltés, ces produits peuvent perdre rapidement leur teneur en bêta-carotènes en raison des conditions de stockage inadéquates. Cela peut entraîner des pertes nutritionnelles importantes et des coûts élevés pour les producteurs.


Pour remédier à ce problème, des bêta-carotènes peuvent être utilisés pour enrichir les aliments et les aliments pour animaux en vitamine A. Cependant, la qualité et la stabilité de ces produits peuvent varier considérablement selon leur provenance et leur mode de fabrication.


Ainsi, l'utilisation d'un CMV (complément minéral vitaminé) contenant des bêta-carotènes peut offrir une preuve de stabilité et de haute disponibilité.






Posts récents

Voir tout

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page